[CHRONIQUE] Les Loups Chantants, Aurélie Wellenstein

Hello les p’tits elfes !

Je sais… lors de ma dernière chronique, je vous avais dit que je revenais et que j’essaierais d’être plus régulière… Mais on dirait bien que la vie en a décidé autrement !

Mes plans professionnels ont été chamboulés, et plutôt que d’avoir plus de temps pour moi, je me suis retrouvée avec des semaines de boulot plus longues et éreintantes que jamais ! Je commence doucement à trouver un rythme de croisière, et j’essaie donc d’optimiser au mieux mes journées. Pour ceux qui suivent la page Facebook du blog, vous avez pu découvrir les premiers podcasts audio du blog, mais je vous reviens aujourd’hui pour une chronique un peu spéciale, puisqu’il s’agit d’une chronique coup de cœur ! Et un coup de cœur, ça valait bien la peine de revenir vous écrire un article !

Sans plus tarder je vous laisse donc découvrir mon avis sur le très bon, que dis-je, l’excellent « Les Loups Chantants », d’Aurélie Wellenstein.

Auteur : Aurélie Wellenstein
Éditions : Scrineo
Pages : 265 pages
Date de sortie : 19 mai 2016
ISBN-13 : 9782367404097
Genre : Young Adult, Fantasy
Langue de lecture : Français

Résumé :

Frappée par une maladie rare, la peau de Kira se couvre de glace. Dans quelques jours, la jeune fille sera devenue une statue, prisonnière de son propre corps. Pour la sauver, son frère, Yuri, s’élance avec son attelage de chiens de traîneau à travers les mille kilomètres de steppes glacées qui les séparent de l’hôpital. Mais aussitôt partis, une meute de loups aux pouvoirs étranges les prend en chasse. Les prédateurs s’infiltrent dans l’esprit du jeune homme, et la louve de tête lui souffle alors un terrible secret : elle est Asya, son amour perdu. Celle qu’il croyait morte depuis si longtemps.

Rêve, folie, piège mortel ou réalité ? Tout en se battant pour sauver sa sœur, Yuri va devoir affronter les fantômes de son passé.

Chronique :

 Guidée par les copines et attirée par cette magnifique couverture signée Aurélien Police, je me suis acheté ce roman lors de mon passage aux Imaginales en 2016. Ayant appris la venue d’Aurélie Wellenstein au festival Trolls & Légendes en avril 2017, je me suis donc décidée à le sortir de ma PAL pour l’occasion. Et quelle excellente idée ! Depuis le début de l’année, je lis très peu, étant souvent trop fatiguée pour encore parvenir à me concentrer sur une lecture. Je traîne donc des semaines voire des mois sur le même livre et peine de ce fait à rentrer complètement dans mes lectures. Mais ici, ici… dès le premier chapitre, j’ai été happée par l’intrigue ! Les Loups Chantants m’ont littéralement envoûtée. J’ai enfin retrouvé le plaisir de dévorer les chapitres les uns après les autres (ils sont courts, ça aide beaucoup), et le bonheur d’avoir du mal à reposer mon livre pour ne pas m’endormir à des heures indues ! Croyez-moi, après des mois de quasi panne de lecture, ça fait un bien fou !

Cette histoire nous plonge dans un hiver plus froid que glacial, et je dois dire qu’à plusieurs reprises j’en ai frissonné tellement l’ambiance semblait réaliste. J’avais l’impression d’être moi aussi plongée en plein blizzard, et d’être spectatrice impuissante des aventures des personnages. Autant vous dire qu’à plusieurs reprises j’ai serré les dents pour eux, espérant qu’ils s’en sortent ! L’univers dans lequel on évolue est tellement bien décrit que je le voyais comme si j’y étais, et l’écriture est tellement addictive et prenante que je n’ai pu retenir quelques larmes vers la fin, tant l’émotion était grande et mon attachement aux protagonistes important.

La plume d’Aurélie est fluide, agréable à lire, et elle a ce surplus de poésie qui comme je le mentionnais rend l’ambiance si réelle. Je n’ai pas d’autre livre d’elle dans ma PAL, mais je n’exclus pas de craquer prochainement sur Le Roi des Fauves pour retrouver sa plume dans un autre univers tant j’ai été charmée ! En fait, je n’ai pas l’impression d’avoir lu un livre, mais plutôt d’avoir regardé le film racontant cette histoire ! Une adaptation cinématographique de ce roman pourrait d’ailleurs être une très belle réussite.

En plus de cette écriture captivante, je me suis également beaucoup attachée aux personnages de ce roman : Kira d’abord, car je me suis inquiétée pour elle. Allait-elle survivre à ce mystérieux mal qui la rongeait ? Quelles en seraient les conséquences ? Malgré la douleur et la peur panique de voir ses symptômes évoluer, elle ne se plaint pas et continue à avancer. Je l’ai beaucoup admirée pour cela.
Vient ensuite Yuri, son frère. Il m’a touchée, par son côté protecteur envers sa soeur, puis aussi de par sa douleur causée par la perte d’Asya, son amour. On le sent littéralement déchiré et torturé, fragile, au bord du gouffre… mais lui aussi continue à avancer pour sauver sa soeur, coûte que coûte, parfois même au péril de sa propre vie.
Anastasia est plus discrète mais apporte elle aussi sa part au récit et fait preuve d’un caractère fort que j’ai bien apprécié.
Finalement, comment ne pas s’attacher à Orion, le malamute de tête de l’attelage du jeune musher? Leur relation toute particulière ne peut que ravir tous les amoureux de la nature et des animaux. Et même si je préfère les chats, j’ai littéralement fondu pour cette boule de poils !

Je ressors de cette lecture le coeur gros et la tête pleine d’images de nature enneigée à la fois magique et hostile, et je me réjouis d’avoir suivi l’avis des copines en achetant ce livre ! À la limite, on regrette presque qu’il soit déjà fini, j’en aurais volontiers pris une centaine de pages en plus !

Ma note :

Et voilà les p’tits elfes, j’espère que vous n’avez pas eu trop froid à la lecture de cette chronique! Je vous souhaite une excellente journée et vous dis à bientôt, que ce soit par écrit ou en podcast audio!

Des bisous,

7 réflexions au sujet de « [CHRONIQUE] Les Loups Chantants, Aurélie Wellenstein »

    1. Caladhiel Auteur de l’article

      J’avoue avoir déjà hésité plusieurs fois devant Le Roi des Fauves… on verra si je craquerai aux Imaginales, ou si sa nouvelle sortie me tente davantage! Si tu te lances dans Les Loups Chantants, j’espère que tu l’aimeras autant que moi

      Répondre
  1. Mallou14

    J’aime quand les chapitres sont courts !! J’ai très envie de le lire, et Le Roi des Fauves aussi. En fait, j’ai très envie de découvrir le style d’Aurélie Wellenstein car je sens qu’il va me plaire 🙂

    Répondre
    1. Caladhiel Auteur de l’article

      Et tu as vu le résumé de son nouveau qui sort le 11? Je pense que c’est sur celui-là que je craquerai aux Imaginales!

      Répondre
  2. Ping : Les Loups Chantants, d'Aurélie Wellenstein - Acaniel

Laisser un commentaire