[CHRONIQUE] Les Outrepasseurs #1 – Les Héritiers, de Cindy Van Wilder

07 - Van Wilder, Cindy - Les Outrepasseurs 1 - Les HeritiersAuteur : Cindy Van Wilder
Éditions : Gulf Stream
Pages : 347 pages
Date de sortie : 6 février 2014
ISBN-13 : 9782354882242
Genre : Fantasy
Langue de lecture : Français

heart-purple-3-icon

Résumé :

Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout…

Chronique :

Et voilà, il est arrivé, le voici le voilà, mon dernier coup de cœur « roman » ! Ce premier tome de la trilogie des Outrepasseurs m’a complètement prise par surprise.

Ce premier volet nous présente brièvement Peter, un jeune adolescent on ne peut plus normal, avec ses rêves footballistiques et sa petite vie plus ou moins tranquille, seul avec une maman très occupée et souvent absente. Dans les premières pages du récit, il échappe in extremis à une attaque violente, et à partir de là, son univers va basculer tout à fait et il va comprendre que sa vie ne sera plus jamais pareille. On le retrouve ensuite à Lion House, où il va découvrir un tout nouveau monde peuplé de créatures parfois étranges et effrayantes, et une société secrète, celle des Outrepasseurs.

En ce qui concerne l’intrigue, l’auteure a réussi à me captiver dès le début de son récit. En laissant le lecteur dans l’ignorance, au même titre que le personnage principal, elle distille les indices au compte-gouttes et dans les premiers moments, je me suis retrouvée assez perdue et confuse, ne comprenant pas ce qui arrivait, où elle voulait en venir avec les flash-back, etc. Puis au fil de la lecture, les éléments s’imbriquent, les pièces de puzzle s’assemblent comme par magie et lorsque le voile s’est levé, je suis restée ébahie devant tant de talent de narration ! L’intrigue est bien ficelée, bien pensée, construite de manière vraiment originale et j’ai énormément aimé l’alternance de moments dans le passé et dans l’instant présent. Et puis, cette ambiance ! Sombre et inquiétante, tendue, pleine de suspense, aux allures de rite initiatique… ce roman m’a fait vibrer !

La mythologie à laquelle l’auteure fait appel est également très intéressante, avec notamment de nombreuses références au Roman de Renart, au joueur de flûte de Hamelin et certainement beaucoup d’autres qui m’échappent encore. J’ai beaucoup apprécié les différentes notes explicatives à ce sujet, ainsi que pour la terminologie moyenâgeuse employée. La présentation des fés sous un tout autre jour que celui auquel les contes et autres dessins animés nous ont habitués fut aussi une surprise de taille, qui apporte une dimension d’originalité supplémentaire à cette histoire.

Justement, en parlant de terminologie, qu’en est-il de la plume de Cindy Van Wilder ? Si je vous disais qu’elle est magique, authentique, voire lyrique par moments, je serais encore loin de ce que j’ai ressenti à la lecture. Je suis admirative devant l’emploi de tout le vocabulaire spécifique à l’époque historique dans laquelle une bonne partie du récit se déroule. C’est tellement criant de vérité que j’étais littéralement plongée dans cet environnement froid et au confort pour le moins rudimentaire !

Au niveau des personnages, ils sont multiples et ont tous leur personnalité propre. Certains attachants, d’autres répugnants, d’autres encore ignobles et détestables… Cindy nous offre là une palette étendue et variée de personnages qui alimentent encore la richesse de ce premier tome.

J’ai passé un moment exceptionnel avec ce livre, et je ne regrette pas d’avoir pris mon temps pour le savourer et m’en délecter jusqu’à la dernière petite virgule, car j’ai ainsi pu m’imprégner de cette ambiance particulière et à nulle autre pareille. Je tire mon chapeau à l’auteure pour nous avoir offert là un excellent moment de lecture avec un premier tome d’une qualité époustouflante, et la remercie au passage pour sa gentillesse et son sourire toujours au rendez-vous ! Je me réjouirai de poursuivre l’aventure des Outrepasseurs avec les tomes 2 et 3, qui m’attendent sagement dans ma pile à lire, mais vraiment, encore une fois, merci pour ce très joli coup de cœur ! Et merci à l’éditeur pour ce splendide travail sur la couverture, qui ne fait qu’ajouter au plaisir de découvrir ce livre.

Ma note :

Note 5

gothic-tink-purple-fairy

5 Replies to “[CHRONIQUE] Les Outrepasseurs #1 – Les Héritiers, de Cindy Van Wilder”

  1. Flora

    Ouiiiiii ! <3 Quelle magnifique chronique, je m'y retrouve complètement ! Je suis tellement contente que tu sois tombée sous le charme de ce premier tome, et raaah, tu vas voir, le deuxième et le troisième mettent à chaque fois la barre plus haut. Tu vas te régaler. 😉
    Plein de poutouuux !

    Répondre
    1. Caladhiel Post author

      Rhoooooooo ça me touche mamz’elle Fleur des bois <3 Tout le monde me dit que les suivants sont encore meilleurs… J’ai hâte!!! Gros bisous et… à dans 10 jouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuurs!!!!!!

      Répondre
  2. bouchondesbois

    Ouiiiiii, je le savais, je le savais ! Je savais que tu aurais un coup de coeur <3 Comment en aurait-il pu être autrement, devant tant de beauté ? Et tu verras, les deux suivants… Mouuuuh <3

    Répondre
    1. Caladhiel Post author

      Maaaaaaaaaanh!!! Je pense que je vais me jeter sur les deux suivants cet été, ça ne fait pas l’ombre d’un doute (j’ai des SP à caser avant sinon ce serait à mon retour des Imaginales!)!
      Bisouuuus chaton <3

      Répondre
  3. bea285

    Oh j’ai encore plus envie de découvrir cette série >< Et ton avis est tellement bien que tu me donnes envie de courir l'acheter. J'ai vu l'auteur à la rencontre Gulf Stream pour l'ouverture de leur collection Electrogène à Paris. Mais je l'a reverrais aux Imaginales pour acheter son livre. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire