[CHRONIQUE] Outlander #2 – Le Talisman, de Diana Gabaldon

Gabaldon, Diana - Outlander 2 - Le talismanAuteur : Diana Gabaldon
Traducteur : Philippe Safavi
Éditions : J’ai Lu
Pages : 960 pages
Série : Outlander #2
Date de sortie : 8 octobre 2014
ISBN-13 : 9782290098493
Genre : Romance historique
Langue de lecture : Français
Titre original : Dragonfly in Amber
Langue originale : Anglais

Résumé :

1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures… Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Édouard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément… La suite d’une série incontournable !

Chronique :

Je remercie les Éditions J’ai Lu pour leur confiance et pour m’avoir permis de lire la suite de cette saga palpitante.

Le premier tome de cette saga avait été pour moi une découverte intéressante d’un nouveau genre littéraire, et m’avait donné envie de poursuivre l’aventure aux côtés de Claire et Jamie. Voilà qui est fait, et malgré un gros passage à vide dû à certaines lenteurs dans le récit, j’ai apprécié la suite du voyage au côté de nos deux héros !

Cette fois, nous retrouvons Claire, après la mort de son mari Frank, en 1968. Elle emmène sa fille en Écosse et y entreprend des recherches sur les affrontements entre anglais et jacobites, notamment lors de la bataille de Culloden, pour savoir ce qu’il est advenu de ses compagnons de route.
Dans ce tome, nous allons suivre Claire et Jamie à Paris, où leur mission consistant à empêcher Bonnie Prince Charlie à monter sur le trône les amènera à côtoyer tout le gratin parisien du Siècle des Lumières, y compris Sa Majesté le Roi. Mais pourront-ils modifier à leur guise le cours de l’Histoire ?

J’ai connu avec ce tome, un joli pavé de 960 pages, un démarrage plutôt difficile. L’intrigue met du temps à se mettre en place, le début comporte beaucoup de détails historiques – et l’histoire n’est pas mon fort – et puis, je ne comprenais pas pourquoi on quittait Claire au XVIIIe siècle à la fin du premier tome pour la retrouver en 1968 au début du deuxième sans aucune explication (elle n’arrive qu’à la toute fin du deuxième tome). Ensuite, j’ai trouvé le passage de l’intrigue situé à Paris vraiment très lent et long. J’ai donc reposé le livre pendant presque un mois, ne lisant plus que quelques petites pages par-ci par-là. J’ai failli déclarer forfait en me disant que décidément cette série n’était pas faite pour moi, mais plusieurs copinautes m’ont rassurée en me disant qu’après cette partie l’intrigue était bien meilleure. Et je confirme ! Une fois cette partie dépassée, j’ai enfin pu me plonger entièrement dans le récit et j’avais hâte de m’y replonger d’un jour à l’autre pour connaître le dénouement de l’histoire. Je termine d’ailleurs ce deuxième volet en ayant envie de lire la suite de la saga. À mon aise, en alternant avec d’autres lectures, mais cette fin ne peut simplement pas rester comme ça ! Moi aussi je veux savoir ce qu’il en est !

Claire m’avait déjà beaucoup plu dans le premier tome, et elle m’a encore davantage « séduite » dans celui-ci ! Elle se fait tant bien que mal aux mœurs d’une autre époque, tout en gardant son solide caractère, ce qui donne droit à des échanges parfois épiques entre elle et d’autres personnages, dont bien évidemment Jamie. J’avais des sentiments plus partagés vis-à-vis de Jamie, mais j’avoue qu’il s’est pas mal rattrapé dans ce tome. Je n’oublie pas ce qui m’avait déplu chez lui, mais je dois admettre que voir un homme prêt à sacrifier autant pour la femme qu’il aime de toutes ses forces, ça laisse songeur. Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus, avec un petit Fergus que j’ai trouvé particulièrement attachant et touchant, Murtagh égal à lui-même, et un Prince Charles-Édouard qu’on a envie de baffer et de secouer à plusieurs reprises.

La plume de l’auteure ne manque pas d’humour et certains passages m’ont faire presque hurler de rire par le quiproquo qu’ils causaient (le passage de la saucisse notamment pour celles et ceux qui l’ont lu). J’ai beaucoup apprécié (déformation professionnelle) les passages plus médicaux/scientifiques au détriment des passages historiques, mais il en reste que l’auteure a dû fournir un travail de recherche titanesque pour fournir une intrigue aussi détaillée des événements de l’époque, et je lui tire mon chapeau d’être parvenue à m’intéresser ne fût-ce qu’un peu à ce passage de l’Histoire alors que vraiment, ça n’est pas ma tasse de thé.

En bref, une lecture que j’ai beaucoup appréciée une fois le premier tiers du livre passé, et qui aurait eu une note encore meilleure que celle de 3.5/5 si le début n’avait pas souffert de ces longueurs qui m’ont empêchée d’accrocher directement à l’intrigue. Cependant, je suis très contente d’avoir persévéré puisqu’en définitive j’ai envie de poursuivre l’aventure et le voyage !

Ma note :Note 3

Cette chronique vous est proposée dans le cadre de mon partenariat avec Nessa du blog Book’n’love. Vous retrouverez donc également ma chronique sur son blog.

gothic-tink-purple-fairy

6 réflexions au sujet de « [CHRONIQUE] Outlander #2 – Le Talisman, de Diana Gabaldon »

  1. ceresu

    Ah tu me motives à le continué car je l’ai mis en pause aussi à 250 pages, l’intrigue de Paris ne me passionne pas du tout en fait mais si la suite est mieux je vais persévérer!

    Répondre
    1. Caladhiel Auteur de l’article

      Pareil, j’étais bloquée à 200 pages, puis finalement j’ai englouti le reste en une semaine donc la suite m’a beaucoup plus intéressée. J’espère qu’il en sera de même pour toi ^^
      Bisous

      Répondre
    1. Caladhiel Auteur de l’article

      Je pensais abandonner la saga après ce tome en en lisant le début, mais la suite a su me convaincre, j’attends donc impatiemment de pouvoir me procurer le troisième!

      Répondre
  2. Ping : [BILAN DU MOIS] Février 2015

Laisser un commentaire