[CHRONIQUE] Le Secret du Tombeau, de Amanda Stevens

Stevens, Amanda - Le Secret du Tombeau

Auteur : Amanda Stevens
Traducteur : Philippe Cornu
Éditions : Harlequin
Série : The Graveyard Queen #1
Pages : 416 pages
Prix : 6.84 €
Date de sortie : 1er juillet 2014
ISBN-13 : 978-2-2803-0924-0
Genre : Suspense-Thriller
Langue de lecture : Français
Titre original : The Restorer
Langue originale : Anglais

Résumé :

Lorsque le cadavre d’une jeune femme est découvert dans le vieux cimetière de Charleston dont on lui a confié la restauration, Amelia Gray comprend que sa vie solitaire et tranquille est en train de voler en éclats. Car le meurtrier, comme s’il prenait un plaisir sadique à la provoquer, a dissimulé des indices pouvant mener jusqu’à lui au milieu des pierres tombales. Des indices qu’elle est la seule à pouvoir déchiffrer…

Aussi, quand l’inspecteur John Devlin lui demande son aide pour résoudre cette affaire, Amelia pressent qu’elle n’a pas le choix : elle va devoir mener l’enquête avec lui. Pourtant, elle qui cache depuis l’enfance un don terrible et étrange sait aussi qu’il lui faudrait à tout prix garder ses distances avec cet homme sombre et ténébreux, hanté par des ombres du passé. Sauf que l’attirance qu’elle ressent pour Devlin ne fait que s’intensifier à mesure que les indices la rapprochent du tueur… mais aussi du voile ténu qui sépare les vivants du monde des morts.

Chronique :

Je remercie une fois encore les Éditions Harlequin pour leur confiance et une jolie découverte.

Le titre et le résumé de ce livre m’avaient attiré l’attention, et après quelques pages seulement, Amanda Stevens m’avait faite captive entre les pages de ce roman à l’ambiance bien particulière. Son style (et celui du traducteur) m’a embarquée dès les premières lignes, l’ambiance mystérieuse et parfois pesante m’a fait frissonner et trembler à plusieurs reprises, mais aussi parfois pester… à l’idée de devoir interrompre ma lecture parce que ma pause était finie !

Les descriptions sont justes et semblent tellement réelles qu’on a l’impression de sentir le parfum du jasmin en même temps que l’héroïne, mais aussi l’impression de ressentir le froid humide qui s’installe parfois brusquement au crépuscule, lorsque le voile qui sépare les morts des vivants devient si fragile.

Dès le début, tout est rassemblé pour accrocher le lecteur qui se retrouve avec plein de questions et d’interrogations, dont le meurtre à résoudre n’est pas la moindre. Au fur et à mesure des chapitres, les éléments s’imbriquent, les théories s’échafaudent… jusqu’à certains dénouements, qui m’ont prouvé une fois encore que je ferais une bien piètre enquêtrice !

Les personnages sont solides, crédibles dans leurs forces mais aussi leurs failles. J’ai aimé suivre le dilemme d’Amelia face à John Devlin. Lui-même n’est pas en reste, avec une histoire tragique qui lui pèse sur la conscience… Les personnages secondaires apportent eux aussi chacun à leur manière une pierre à l’édifice de ce roman.

Voilà donc une lecture que j’ai appréciée à bien des niveaux : intrigues, personnages, style d’écriture, structure du livre avec des chapitres pas trop longs… le seul petit point négatif pour moi a été que parfois l’auteure répète certains éléments qu’elle avait déjà divulgués, comme pour s’assurer que le lecteur va bien les assimiler, ce qui m’a occasionné des moments de « déjà-lu » assez déroutants.

En conclusion, même si la fin ouverte n’est certes pas non plus un « cliffhanger » incroyable, j’ai hâte de pouvoir me plonger à nouveau dans cette ambiance toute particulière avec le second tome de la série, dont la traduction sort en septembre. Vivement !

Petit bonus pour vous donner une idée de l’ambiance… Au gré de mes voyages sur la Toile, j’ai atterri sur la bande-annonce vidéo de la série en VO et… les frissons étaient de retour !
Jugez-en par vous-mêmes :

Ma note :

Note 5

Ce livre a été lu et chroniqué dans le cadre de mon partenariat avec le blog Book’n’love. Vous pouvez donc retrouver ma chronique ici également.

gothic-tink-purple-fairy

Laisser un commentaire