[CHRONIQUE] Tintamarre à la ferme, de Marie-Hélène Lafond

02 - Lafond, Marie-Hélène - Tintamarre à la fermeAuteur : Marie-Hélène Lafond
Illustratrice : Marie-Pierre Tiffoin
Éditions : Livr’S éditions, coll. jeunesse
Pages : 22 pages
Date de sortie : 15 mai 2015
ISBN-13 : 9782930839066
Genre : Album Jeunesse, àpd 3 ans
Langue de lecture : Français

Résumé :

Dans la chaleur de l’après-midi, Horace le chat s’ennuie. Il ne se passe jamais rien dans cette ferme. Chacun reste dans son coin, personne ne s’intéresse à son voisin. Mais que pourrait faire Horace pour changer la situation ? Soudain, il a une idée de génie…

Chronique :

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Livr’S pour ce service presse, ainsi que pour le petit mot personnalisé et manuscrit qui accompagnait cet album.

Il s’agit là de ma première chronique d’album jeunesse. Je m’y intéresse de plus en plus près car ma petite sœur adorée me fait le magnifique cadeau de me promouvoir au rang de Tata dans quelques semaines ! Autant vous dire que je gagatise complètement. Enfin, je ne suis pas là pour vous parler de ça, mais plutôt de ma lecture.

Tintamarre à la ferme est un petit album cartonné mettant en scène plusieurs animaux : un chat, des poules, un cheval, un âne, une vache… Tout ce petit monde est magnifiquement illustré dans des teintes vives et colorées qui ne manqueront pas de capter l’attention des plus petits. On y découvre donc Horace le chat, qui s’ennuie et trouve qu’il fait trop calme à la ferme. Il cherche une idée pour y remédier, et va entraîner les autres animaux de la ferme dans son entreprise.

L’histoire est simple et plaisante, facile à comprendre pour les plus jeunes, et leur permettra de découvrir plusieurs animaux différents. Les illustrations de Marie-Pierre Tiffoin sont très chamarrées et originales (les animaux sont habillés par exemple), et vraiment agréables à regarder. Elles agrémentent parfaitement le texte de Marie-Hélène Lafond, et l’association des deux donne un joli album qui à mon avis, plaira au plus grand nombre de têtes blondes !

D’un point de vue éducatif, on notera la diversité des animaux, mais aussi des couleurs et des formes géométriques présentes dans les illustrations, et qui peuvent donc être utilisées aussi pour agrandir le vocabulaire de nos chérubins.

J’ai en tout cas beaucoup apprécié ce premier album et n’ai qu’une hâte : que ma nièce voie le jour et grandisse pour pouvoir lui lire !

Ma note :

Note 5

gothic-tink-purple-fairy

4 Replies to “[CHRONIQUE] Tintamarre à la ferme, de Marie-Hélène Lafond”

  1. Pingback: [C'EST LUNDI] C'est lundi, que lisez-vous #14/2015

Répondre à bea285 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.