[CHRONIQUE] Le bruissement du papier et des désirs, Sarah McCoy

Bonjour les p’tits elfes !

Ce début d’année 2019 comment plutôt très bien du côté des lectures (et du reste aussi je vous rassure)! Il y a une dizaine de jours, j’ai terminé Le bruissement du papier et des désirs, écrit par Sarah McCoy et traduit en français par Anath Riveline. Une sorte de préquel à l’univers de Anne et la maison aux pignons verts, de Lucy Maud Montgomery, porté à l’écran récemment par Netflix (Anne with an E). Je suis absolument fan de cette série, je ne pouvais donc pas passer à côté de ce livre consacré principalement à Marilla!

Autrice : Sarah McCoy
Traductrice : Anath Riveline
Éditions : Michel Lafon
Pages : 364 pages
Date de sortie : 21 février 2019
ISBN-13 : 978-2-7499-3545-4
Genre : historique
Langue de lecture : Français
Titre original : Marilla of Green Gables

Résumé :

1837, île du Prince-Édouard, au large du Canada. Marilla Cuthbert, 13 ans, mène une vie tranquille dans le cadre enchanteur de la campagne, avec ses parents et son frère aîné, Matthew. À la mort brutale de sa mère adorée, Marilla se jure de veiller toujours sur son père et son frère.

Cette décision va entraîner sa vie entière. Désormais, elle se consacrera aux autres. Sacrifiant son amour pour John Blythe, elle décide de se battre auprès des plus démunis, les orphelins en particulier. Visionnaire, elle se révolte contre les mœurs de son temps et rejoint les rangs d’anciens esclaves affranchis afin que soit abolie la traite des Noirs. Mais ce combat pour la liberté a un prix : l’hostilité croissante de l’ordre établi. Chaque jour qui passe fait courir à Marilla un danger sans cesse plus grand.

Chronique :

Celleux qui me connaissent et connaissent mes habitudes de lecture ne sont pas sans ignorer que l’historique et moi ne faisons habituellement pas bon ménage. Aussi, lorsque j’ai eu vent de cette nouvelle sortie chez Michel Lafon, ai-je hésité un peu avant de me lancer, de peur d’un rythme trop lent, d’un contexte historique trop présent et pesant pour la lectrice que je suis… Après ma lecture, je suis ravie d’avoir donné sa chance à ce livre car j’ai passé d’excellents moments en sa compagnie!

Ce qui a fait pencher la balance? Le fait qu’il s’agisse d’un prequel à la série Anne with an E, elle-même tirée des livres de Lucy Maud Montgomery, Anne of Green Gables (en français Anne et la maison aux pignons verts). Les deux premières saisons de cette série m’avaient déjà donné l’envie de me plonger dans ces (8!) romans, autant vous dire qu’après ma lecture, l’envie est encore plus présente! Mes craintes quant au contexte historique de ce récit se sont rapidement envolées tant dès les premières pages, j’ai retrouvé cette ambiance particulière qui m’enchante dans la série télévisée!

Le roman se consacre à la vie de Marilla depuis sa jeune adolescence. On découvre donc les choix et décisions qui font la Marilla que l’on connaît dans la série. On fait également connaissance avec Matthew, son frère, déjà très travailleur et extrêmement discret. J’ai adoré retrouver ses deux personnages et découvrir leur vie, les épreuves qu’ils ont dû traverser et qui expliquent qui ils sont une fois devenus adultes.

Retourner à Avonlea fut également un grand moment de plaisir! L’autrice n’a pas lésiné sur les recherches, allant même jusqu’à se rendre sur place, et je dois dire que c’est particulièrement réussi! J’ai véritablement eu l’impression de fouler les terres des Pignons Verts tout au long de ces 300 pages.

Faire confiance à une autrice différente, qui quelque part s’approprie l’univers d’une autre pour en imaginer le point de départ alors qu’on en connaît déjà le point d’orgue, c’était un pari peut-être risqué, mais vraiment réussi! Je ne connaissais pas du tout Sarah McCoy, mais je me pencherai de plus près sur ses autres titres tant celui-ci a su me charmer.

Cette lecture m’a tour à tour fait sourire, verser des larmes, avoir des papillons dans le ventre, la rage au bide… une belle palette d’émotions transmise par les mots de l’autrice et de sa traductrice. Si vous êtes comme moi fan de la série ou des romans originaux de Lucy M. Montgomery, n’hésitez pas une seconde, foncez, vous ne serez pas déçus! Et pour les autres, si vous aimez les romans situés dans un contexte historique, avec des touches de féminisme, des personnages attachants et des destins bouleversés, foncez aussi!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.