[CHRONIQUE] La tentation d’Audrey, de Sarah Mayberry

Mayberry, Sarah - La tentation d'AudreyAuteur : Sarah Mayberry
Traducteur : Juliette Bouchery
Éditions : Harlequin, coll. Prélud’
Pages : 311 pages
Prix : 6,25€
Date de sortie : 1er août 2014
ISBN-13 : 9782280314190
Genre : Romance
Langue de lecture : Français
Titre original : Her Favorite Rival
Langue originale : Anglais

Résumé :

Audrey est ulcérée. Elle va devoir travailler avec Zach Black, alors qu’ils sont en compétition pour la même promotion, et qu’il a le don de la pousser à bout. Seulement voilà, elle n’a pas le choix : il en va de l’avenir de sa carrière. Mal disposée, Audrey découvre pourtant, à sa grande surprise, que, loin d’être aussi arrogant et ambitieux qu’il paraît, Zach est au fond un homme doux, drôle et bourré de charme. Un charme quasi irrésistible, même… et donc extrêmement dangereux. Car Audrey le sait : le moindre rapprochement entre eux mettrait en péril sa carrière… et son cœur.

Chronique :

Je remercie une fois encore les Éditions Harlequin pour leur confiance et une jolie découverte.

Parfois, les éléments les plus simples suffisent à faire en sorte qu’un livre m’emmène. Ce fut le cas avec La Tentation d’Audrey. En me plongeant dedans, j’avais envie de passer un agréable moment sans prise de tête ni stress, pour me permettre de rêver. Le contrat est rempli !

L’auteure nous emmène dans le monde de l’entreprise et plus précisément du marketing et des achats. C’est dans ce milieu assez masculin qu’évolue Audrey. En course pour une promotion en tant que manager, elle va devoir collaborer avec Zach Black, son principal rival. Ce projet commun leur permet d’apprendre à mieux se connaître et à passer outre les a priori qu’ils pouvaient avoir l’un sur l’autre.

J’ai beaucoup aimé voir ces deux personnages grandir et évoluer tout au long du livre, tant d’un point de vue professionnel que personnel. Les joutes verbales auxquelles ils se livrent parfois m’ont fait rire, voire glousser à plusieurs reprises.

La romance est très bien amenée, sans être trop guimauve ni trop « caliente », et j’ai bien aimé le contexte dans lequel elle voit le jour. L’auteure a bien exploité le milieu dans lequel ses personnages gravitent et les situations parfois cocasses m’ont incontestablement amusée.

Les personnages principaux sont touchants, humains, réalistes et attachants. J’ai énormément apprécié Audrey, mais Zach m’a complètement fait fondre et je peux dorénavant affirmer que j’ai un nouveau book boyfriend !!! Il a absolument tout pour (me) plaire, et je suis littéralement tombée sous le charme.
De leur côté, les personnages secondaires ne sont pas en reste. Les conversations entre Audrey et Megan promettaient toujours d’être délicieusement pétillantes et la relation de Zach avec sa maman m’a également beaucoup touchée.

Le style de l’auteure est simple, efficace et plaisant à lire. Des chapitres ni trop longs ni trop courts, une alternance des points de vue qui rend le récit plus dynamique, une bonne dose d’émotions en tout genre, voilà la recette magique utilisée par Sarah Mayberry pour un roman que j’ai fortement apprécié.

Ma note :

Note 4Ce livre a été lu et chroniqué dans le cadre de mon partenariat avec le blog Book’n’love. Vous pouvez donc retrouver ma chronique ici également.

gothic-tink-purple-fairy

2 Replies to “[CHRONIQUE] La tentation d’Audrey, de Sarah Mayberry”

Répondre à chibishinisamaArkady Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.