[CHRONIQUE] Trylle #1 – Switched, de Amanda Hocking

Hocking, Amanda - Switched (Trylle #1)Auteur : Amanda Hocking
Éditions : Tor Books
Pages : 352 pages
Série : Trylle
Date de sortie : 1er janvier 2012
ISBN-13 : 9781447205784
Genre : Fantasy, YA
Langue : Anglais
Chronique bilingue

Résumé :

When Wendy Everly was six years old, her mother was convinced she was a monster and tried to kill her. It isn’t until eleven years later that Wendy discovers her mother might have been right.

With the help of Finn Holmes, Wendy finds herself in a world she never knew existed – a world both beautiful and frightening, and Wendy’s not sure she wants to be a part of it.

*****

Wendy était âgée de six ans lorsque sa mère a essayé de la tuer, convaincue qu’elle était un monstre. Des années plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison: elle n’est pas la personne qu’elle croyait être et toute son existence doit être démêlée. Tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mystérieux garçon qui semble la protéger. Chaque rencontre avec lui bouleverse Wendy, surtout parce qu’elle est attirée par lui, même si elle ne l’admettrait jamais. Mais la vérité ne tarde pas à arriver: Wendy et lui ont été échangés à leur naissance. Et aujourd’hui, il vient la ramener dans sa vraie famille. Pour découvrir sa véritable identité, elle doit abandonner son ancienne vie. Commence alors un voyage aussi beau qu’effrayant vers un monde magique dont elle ne soupçonnait pas l’existence.

Chronique :

This first volume in the Trylle trilogy was a really good introduction to the story. We come to know Wendy, first very shortly as a six-year-old spoiled brat who explodes into a tantrum at her birthday party because the cake is chocolate and she does not like it. Then when the first chapter starts, we meet her again when she is a teenage girl, living with her auntie Maggie and her brother Matt. Wendy still has quite a temper and has had to change schools several times because of her ill behaviour. On a night, Finn Holmes, the handsome and mysterious new guy she met at school shows up uninvited at her bedroom window, and after saving her from a violent attack, he finally takes her to the Trylle kingdom, where she has an important role to play. She will then be put under a lot of pressure to get used to all the habits and customs of the Trylle kingdom in like no time at all.

As I said, this book is the introductory one to the Trylle world. There are a few action-packed scenes at the beginning and in the end of the book, but in between, the pace is slower as Wendy is taught what she needs to know before her debutante ball into the Trylle society. However, I really enjoyed this read since the subject was a first one for me, and unless I am mistaken it is not that popular in literature, which makes it quite original.

The story is written from Wendy’s point of view. I did not completely dislike her, but you need to know she is a whining and self-centered brat, so you sometimes want to slap her in the face, and at some other times she does not react when her mother almost insults her! Other than that, I quite felt for her since she does not feel at her place anywhere, be it with her aunt and brother, or in this whole new world she knows next to nothing about. This can be really upsetting and I would not want to be in her shoes!

The other characters all have something. Finn is mysterious and distant, but also attractive and protective. I really enjoyed Rhys, Willa and Tove, and I hope we will spend more time with them in the next book and get to know them better. Elora, on the other hand, is disdainful and I really hated her. Always criticizing Wendy and unable of showing any humanity or ounce of love towards her, I wanted to rebel myself for Wendy and defend her when she stayed there saying nothing!

The author’s writing was compelling, short sentences and many dialogues making for a dynamic reading. This book was a quick and really enjoyable read, and I cannot wait to discover the second book and get to know more about the Trylle environment, but also about their enemies and get to know what will be happening to Wendy and the other characters.

*****

Ce premier tome de la trilogie Trylle est un très bon tome introductif. Il nous permet de rencontrer Wendy, d’abord pendant un très court moment lorsqu’elle est âgée de six ans et n’est qu’une petite fille pourrie gâtée colérique qui pique une crise lors de sa fête d’anniversaire parce que le gâteau est au chocolat et qu’elle n’aime pas ça. Ensuite, lorsque le premier chapitre débute, nous la retrouvons, cette fois à l’adolescence. Elle vit alors avec sa tante Maggie et son frère Matt. Wendy a toujours un sacré caractère et a dû changer d’école et déménager plusieurs fois à cause de son mauvais comportement. Un soir, Finn Holmes, le nouveau garçon mignon et mystérieux qu’elle a rencontré à l’école débarque à la fenêtre de sa chambre, puis, après l’avoir sauvée d’une attaque d’une rare violence, il l’emmène au royaume des Trylle, où elle a un rôle important à jouer. Elle se retrouve donc instantanément sous une forte pression et doit apprendre les us et coutumes des Trylle en un rien de temps.

Comme je l’ai déjà mentionné, ce livre est un tome d’introduction au monde des Trylle. Il y a bien quelques scènes d’action au début et à la fin du livre, mais entre les deux, le rythme est plus lent. On suit alors Wendy dans son apprentissage avant qu’elle ne fasse son entrée officielle dans la société Trylle lors du grand bal des débutantes. J’ai néanmoins beaucoup apprécié ma lecture car le sujet était une première pour moi, et à moins que je ne me trompe on ne le rencontre pas fréquemment dans la littérature, ce qui rend le livre assez original.

L’histoire est racontée du point de vue de Wendy. Je ne l’ai pas détestée, mais il faut tout de même savoir que c’est une sale peste geignarde et égoïste qu’on a parfois envie de baffer, et qui à d’autres moments ne réagit pas alors que sa mère est presque en train de l’insulter ! Mis à part cela, je compatissais pour elle car la pauvre ne se sent nulle part à sa place, que ça soit avec sa tante et son frère, ou dans ce nouvel univers auquel elle ne connaît rien ou presque. Cette situation est pour le moins perturbante et pour rien au monde je n’aurais voulu être à sa place !

Les autres personnages ont tous un petit quelque chose qui les rend tour à tour attachants ou détestables. Finn est mystérieux et distant mais également séduisant et protecteur. J’ai beaucoup aimé Rhys, Willa et Tove, que j’espère retrouver et apprendre à connaître davantage dans les tomes suivants. Elora, quant à elle, est odieuse et je l’ai trouvée simplement ignoble. Elle passe son temps à critiquer Wendy et s’avère incapable de lui témoigner la moindre humanité ou once d’amour. J’avais envie de me rebeller pour Wendy et de la défendre lorsqu’elle restait plantée là sans rien dire.

La plume de l’auteure est addictive. Les phrases courtes et les nombreux dialogues permettent une lecture dynamique. Ce livre s’est donc révélé être une lecture rapide et agréable, et il me tarde à présent de me plonger dans le second tome pour suivre les aventures de Wendy et des autres personnages, mais aussi pour en apprendre plus sur la société Trylle et leurs ennemis.

Ma note :Note 4

gothic-tink-purple-fairy

3 Replies to “[CHRONIQUE] Trylle #1 – Switched, de Amanda Hocking”

  1. Pingback: [C'EST LUNDI] C'est lundi, que lisez-vous #04/2015

Répondre à bea285 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.